Michel Kirch

Michel Kirch naît à Metz en 1952. Après des études médicales à Strasbourg, il partage sa vie entre sa carrière médicale et grands voyages initiatiques. C’est lors de ces voyages qu’il découvre la photographie. Ses premiers clichés sont pour lui le moyen de mémoriser situations et paysages dans l’esprit de l’écrivain voyageur.

Ses photographies sont exposées pour la première fois en 1998 au terme de son année saharienne à l’Espace Canon pour une exposition intitulée « Jeux de sable ». Dès lors, les œuvres de Michel Kirch sont présentées dans différentes galeries en Europe, aux États-Unis et en Asie. A partir de 2010, il se consacre exclusivement à son œuvre. En juin 2012, il est nommé Ambassadeur de l’Interculturalité par le Club Unesco Sorbonne.

Michel Kirch abandonne très vite la couleur au profit du noir et blanc. C’est l’ossature qui compte avant tout, afin de servir un sens lisible dès le premier regard, en dépit des différentes strates d’interprétation. La profondeur des noirs et la luminosité des blancs sont alors la seule concession à une esthétique intrinsèque. Alors que ses premières œuvres sont dénuées de présence humaine, il ne tarde pas à insérer l’humain dans ses compositions. Pour Edgar Morin, qui qualifie Michel Kirch « d’éveilleur », il s’agirait de « méta réalité, dans le sens hégélien, où le dépassement conserve ce qui est dépassé tout en créant une réalité nouvelle ». « Ses œuvres comportent intégralement le réel photographique comme ingrédient nécessaire et suffisant dans un art de la composition qui transfigure le réel, lui donne les qualités du rêve mais sans irréalité, avec sur-réalité ».

Sans titre-1BDMichel Kirch remporte de nombreux prix. Les derniers en date : le Grand Prix EURAZEO pour la Photographie en janvier 2014, International PHOTOMED / LENSCULTURE « l’Esprit de la Méditerranée  » en mai 2016 et MONOCHROME PHOTOGRAPHER OF THE YEAR 2016 Catégorie Professionnel (concours international de photographie noir et blanc).

Exposition « Le je du jeu »

Je ne suis pas dans le monde du témoignage, c’est la subjectivité qui m’intéresse…

Autrement dit la rencontre de deux univers, l’un extérieur, aussi appelé « réalité », l’autre  intérieur.

Mon paysage intérieur exprimé par une photographie est une géographie de l’âme tissée dans la matière du réel. Car le réel constitue la magie de la photographie… Construire une fiction avec les matériaux d’un réel incontestable est un défi.

J’ai toujours cru à la possibilité d’un mystère sous-jacent qui rendrait dérisoires, ou du moins relatives, les pesanteurs du quotidien. De fuite au début, ce processus s’est transformé en quête. Il ne s’agissait plus de s’éloigner, mais au contraire de se rapprocher… Cet affût est ma respiration. Depuis l’informatique tout s’est accéléré, affirmé, libéré, mais le sens est resté le même.

le Je du JeuLes oeuvres structurant l’exposition «le je du jeu» sont issues des séries « les éveillés », « Climats », «  Essence » et « Microcosmes ». Le lien entre ces différents thèmes est un style, et une façon de (re)découvrir le monde au travers d’un filtre qui est à la fois l’arrêt du temps (la durée nécessaire à toute réflexion), et l’intérêt aux problématiques de notre époque (Climat, Fukushima).

Chaque image est un monde en soi, que j’ai plaisir à proposer aux regards qui se l’approprieront, pour en faire encore autre chose…

Michel Kirch

Le « je du jeu » est à voir du 7 octobre au 5 novembre 2017, au  Musée de la Faïence et des Beaux-Arts,  16 Rue Saint-Genest à Nevers. Ouvert du mardi au dimanche, de 13h à 17h.

Exposition « Fragments » :

Exposition de photographies monochromes sous forme de composition d’éléments réels, développant les différents thèmes de l’artiste : « Les éveillés »,  « Eden stories », « Essence » & « Baltic memories ». Ainsi que l’écrit Edgard Morin à propos de « Michel Kirch », « chaque œuvre donne à rêver, à penser, à méditer ».

A voir du 7 octobre au 5 novembre 2017 – Galerie Garnier Delaporte (www.galerie.garnierdelaporte.com) Place de Chavignol, hameau de Sancerre-Chavignol.  Ouvert les jeudis & vendredis, de 16h à 19h, le week-end de 14h30 à 19h30, les autres jours sur rendez-vous (06 07 30 46 35).